Catégories
Voyage

UN COUP D’OEIL SUR L’ECOSSE.

Cette année, je suis partie vivre une nouvelle aventure. Celle de l’expatriation dans un pays étranger pour mes études. Mon choix s’est porté sur l’Ecosse, un pays qui me réservait de nombreuses de surprises…

C’est un peu par hasard que je me suis retrouvée à vivre en Ecosse. Je n’avais, auparavant, jamais visité ce pays et je ne connaissais que très peu le Royaume-Uni et sa culture en général. Mon choix s’est porté sur cette destination dans un premier temps dans un simple but d’apprentissage de la langue anglaise : pour pouvoir m’améliorer au mieux, il fallait que je m’expatrie dans un pays anglophone dans lequel je pourrais parler anglais à l’Université ainsi que dans ma vie de tous les jours. Cependant, j’étais loin de m’imaginer que j’aurais un réel coup de coeur pour ce pays, ses paysages et sa culture.

La capitale Ecossaise n’est autre que la belle et élégante Édimbourg. Cependant, cette capitale est souvent considérée comme une capitale politique car la ville la plus peuplée du pays est sans aucun doute Glasgow.  En Ecosse, on paye en livre sterling, on conduit à gauche, les prises électriques sont différentes et il y a une heure de décalage horaire avec la France (une heure de moins). 

Quand on vous parle de l’Ecosse vous pensez à quoi ? Au mauvais temps ? j’en étais sûre. Oui, le mauvais temps n’est pas un cliché, attendez-vous à beaucoup de pluie. Cependant, le temps est très (très, très) changeant en Ecosse. Vous pouvez vous réveiller avec un grand soleil puis vous prendre une averse sur la tête, une heure plus tard, au moment de partir au travail. S’habiller le matin peut très vite devenir un vrai casse-tête. 

De plus, ce qui m’a étonné en passant l’hiver en Ecosse, c’est la rareté du soleil entre les mois de novembre et de janvier. Venant du Sud de la France, pour moi le choc fût assez brutal. L’Ecosse étant située bien au Nord (Glasgow est aussi haut que Moscou sur une carte), à partir du mois de novembre, le soleil se couche à 15h30. Le manque de vitamines D peut assez vite se faire ressentir, mais ne vous inquiétez pas, ça ne dure qu’un temps. 

L’ECOSSE POUR NOS PAPILLES.

En Ecosse, on dîne bien plus tôt que ce qu’on a l’habitude de faire en France. J’ai été assez étonnée au début de voir mes colocataires écossais commencer à préparer leur dîner à partir de 17h. En ce qui concerne, le repas du midi, manger un simple sandwich, que l’on nomme « piece » est très courant chez les écossais. 

La cuisine écossaise n’est pas réputée pour son esthétisme. Cependant, elle est très copieuse. Cette cuisine fût pensée pour tenir au corps des travailleurs surtout pendant les froides et souvent humides journées d’hiver

Dans la catégorie des plats copieux, on ne peut que citer le célèbre « haggis » qui n’est autre que le plat national de l’Ecosse. Qu’est-ce que le haggis ? C’est de la panse de brebis farcie avec des abats de moutons (poumons, estomac, cœur, foie…) et le tout saupoudré d’une bonne couche d’épices. Appétissant ? Pas pour tout le monde. J’ai eu la chance de goûter un haggis sur une île Ecossaise nommée l’île d’Arran. Grâce au travail des épices et au mélange des « baked potatoes » (pommes de terre au four) et un peu de cheddar, j’ai bien apprécié ce plat !

Dans mon assiette : le fameux « Haggis », plat national de l’Ecosse.

Concernant les autres spécialités culinaires du pays, vous pouvez également goûter le « deep fried Mars » qui est un mars (oui, oui la barre chocolatée) entouré de friture. Parfois servit avec une petite boule de glace, il me semble idéal si vous êtes à la recherche de votre dose de sucre.

On peut également citer : le cheddar, plusieurs sortes de poissons tels que le saumon ou la truite, le bœuf Angus ou encore le fameux « shortbread ». On peut aussi retrouver le shortbread dans une version plus gourmande nommée le « shortbread millionaire » qui est un shortbread recouvert d’une couche de caramel puis de chocolat. Je vous avoue que ce dernier restera mon péché mignon écossais

Aussi, le Full Scottish Breakfast est une version bien écossaise du petit déjeuner typique britannique. On y retrouve tout ce qu’on peut trouver dans un petit déjeuner anglais classique et on y ajoute du black pudding (boudin noir) et des « tattie scones » (scones de pommes de terre).

Côté boisson, il est difficile de passer à côté du soda écossais de couleur orange « Irn Bru ». Ce soda est souvent décrit comme la boisson nationale de l’Ecosse. Sa consommation a pendant bien longtemps été supérieure à celle du Coca-Cola dans le pays. Je vous conseille d’y goûter mais l’Irn Bru n’a malheureusement pas été validé par mes papilles. 

image: publicité Irn Bru

Enfin, il est encore impossible de passer à côté de la boisson alcoolisée qui, pour beaucoup d’entre nous, symbolise l’Ecosse : le whisky appelé “scotch”. Saviez-vous qu’il existe 97 distilleries de malt en activité dans le pays ?  

UNE IDENTITE FORTE.

Il existe en Ecosse, une identité forte. En général, les écossais sont attachés à leur nation et fiers de leurs racines celtiques. Cela se traduit le plus souvent par un fort attachement aux traditions. 

L’histoire des clans : 

Le mot « Clann » signifie en gaélique enfant ou famille. Ainsi, le pouvoir au sein des clans écossais se transmettait de père en fils. On retrouvait ce système partout en Ecosse mais surtout dans les Highlands. Tous les membres d’un même clan n’appartenaient pas obligatoirement à la même famille. Les clans vivaient de la terre. Les troupeaux constituaient leur principale source de richesse et la cause première des troubles entre clans, au même titre que les conflits territoriaux. Les chefs offraient la protection à leur clan.  En échange de quoi, dans ce système des clans la collectivité primait sur les individus, le membre d’un clan acceptait de risquer sa vie pour protéger son chef.

Les symboles écossais liés aux clans : 

La défaite contre les Anglais lors de la bataille Culloden en 1746, suite au soulèvement Jacobite, marquera la fin du système des clans en Ecosse. La rébellion jacobite fut une tentative de la part de Jacques François Édouard Stuart de reconquérir le trône britannique en faveur de la dynastie des Stuart exilée.

image : Pinterest

Les autres symboles et emblèmes : 

Le drapeau de l’Ecosse nommé « the saltir » représente la croix blanche du martyr chrétien St-André sur un fond bleu. Le drapeau écossais est le plus vieux drapeau national encore en usage aujourd’hui. 

L’animal officiel du pays n’est autre que… la licorne ! La licorne possède une symbolique très forte. Cet animal légendaire représente la pureté mais aussi la liberté, il est réputé comme indomptable. La licorne préfère mourir plutôt que d’être capturée vivante. Cela pourrait alors représenter l’état d’esprit Écossais tel qu’on peut l’imaginer lors des grandes batailles. Cependant, les armoiries présentent 2 licornes enchainées. Il est alors aussi possible que les chaînes symbolisent le pouvoir des rois écossais : assez puissant pour dompter même une licorne indomptable.

Le chardon, en anglais “thistle” est l’emblème de l’Ecosse. On peut par exemple le retrouver sur maillot de rugby du quinze écossais. Pourquoi ? On se réfère très souvent à une bataille en 1010 au cours de laquelle des envahisseurs auraient voulu attaquer un château écossais pieds nu pour être plus discrets pendant la nuit. Cependant, après avoir marché sur des chardons, ils auraient crié de douleur ce qui aurait permis à la garde d’être alertée du danger imminent. Ainsi, grâce aux chardons, les écossais ont pu remporter la bataille

LES LANGUES ET L’ACCENT.

Trois langues sont plus ou moins parlées en Ecosse : l’anglais, le scot (ou écossais) et le gaélique. Contrairement à des pays comme l’Irlande, le gaélique écossais n’est pas obligatoire à l’école et aujourd’hui très peu parlé. 

La plupart du temps, les écossais parlent la langue anglaise en y introduisant des mots de scot. Cela peut déjà rendre difficile la compréhension pour un étranger qui ne connaît qu’un anglais purement académique (ce qui était clairement mon cas à l’arrivée). Au début, ce fût quelques peu compliqué pour moi. Cependant, à partir du moment où j’ai commencé à comprendre et apprendre certains mots de scot, j’ai pris beaucoup de plaisir à en découvrir de nouveaux, j’ai trouvé cet apprentissage amusant et enrichissant à la fois ! 

Ce qui peut rendre la chose encore plus compliquée (mais aussi intéressante), c’est qu’il existe également des différences de vocabulaire entre l’Est et l’Ouest du pays, sans parler du cas particulier de la ville de Glasgow qui possède son propre vocabulaire et ses propres expressions. 

Ci-dessous, une petite liste de vocabulaire de scot que l’on retrouve assez régulièrement faite par mes soins :

Concernant l’accent, on ne peut pas vraiment parler d’un seul accent écossais. Il y a en réalité beaucoup d’accents différents en Ecosse. Certains accents en Ecosse sont difficiles à comprendre même pour les anglais à l’instar de l’accent de Glasgow. 

Cependant, voici quelques particularités de l’accent qui reviennent très souvent : 

Rouler les ‘r’.

Ne pas prononcer les ‘t’ s’ils ne sont pas au début du mot.

Le ‘u’ se prononce souvent ‘oo’.

(Plus facile à dire qu’à faire).

L’ATTACHEMENT AUX MYTHES ET LEGENDES.

L’attache du peuple écossais aux mythes et aux légendes est indéniable. Certaines légendes sont mêmes devenues mondiales comme celle du monstre du Loch Ness.

Il existe d’innombrables mythes à l’instar des nombreuses histoires de fantômes qui habiteraient les châteaux écossais, ou celles des « fairies » (fées en français) ou encore celle des kelpies que l’on peut retrouver sur les immenses statues proches de la ville de Stirling. On peut admirer ces statues depuis l’autoroute.

Le kelpie possède des caractéristiques chevalines, aquatiques et humanoïdes à la fois, et vit généralement dans les eaux courantes, comme les rivières. Il a souvent été décrit comme apparaissant sous forme de cheval, mais serait en mesure d’adopter n’importe quelle forme humaine. 

https://www.visitscotland.com/blog/scotland/the-kelpies/

PARLONS SPORT.

Côté sport, il me semble important de me pencher un peu plus sur le sujet du Football. Au sein de la même ville de Glasgow, on trouve les équipes des Celtics et celle des Rangers. C’est deux équipes sont en quelque sorte le reflet ou (ou même le prolongement) du conflit en Irlande du Nord. Les Glasgow Celtics sont d’origine irlandaise, catholiques, et sont républicains. Tandis que les Glasgow Rangers représentent les britanniques, protestants et loyalistes. La rencontre des 2 équipes en derby qu’on appelle la « Old firm » est le moment le plus attendu de la saison. L’ambiance y est ambiance extraordinaire. Cependant elle peut aussi facilement dériver sur de la violence. Certains pubs interdissent même le port des maillots les soirs de match pour éviter de (trop) nombreuses bagarres. 

https://www.dailyrecord.co.uk/news/scottish-news/old-firm-clash-songs-what-5060640

Les paris sportifs sont également très appréciés en Ecosse comme partout ailleurs au Royaume-Uni. J’espère que le mot « bookmaker » parlera à tous les fans de la série Peaky Blinders.  

UNE NATION FESTIVE.

Glasgow est définitivement la ville de la fête en Ecosse. C’est est une ville étudiante avec de nombreux pubs, salles de concerts et clubs mais je vous en parlerai plus en profondeur dans un prochain article qui se concentra sur la ville de Glasgow uniquement. Néanmoins, les clubs ouvrent et ferment plus tôt qu’en France. L’ouverture se fait généralement vers 22/23h et la fermeture au maximum à 3h du matin.

Le jeu du bingo (loto) et le pub quizz sont des divertissements très appréciés à tout âge en Ecosse comme dans le reste du Royaume-Uni. Le « ceilidh » est une danse folklorique très populaire, et ce, même chez les jeunes, en Ecosse. De plus, quand vient l’été beaucoup de festivals sont organisés en Ecosse à l’instar du festival d’Edimbourg ou encore des « Highland Games ». 

LA MAGIE DES PAYSAGES.

L’Ecosse c’est aussi un paradis pour les randonneurs ou des promeneurs du dimanche (comme moi). En à peine une heure ou deux de marche, on peut déjà se retrouver face à des paysages époustouflants. Lochs, plages, océans, munros, montagnes, châteaux, îles (Près de 790 îles écossaises et seulement 130 d’entre elles sont habitées) : il y en a pour tous les goûts. La seule condition est d’être un amoureux de la nature dans son état le plus sauvage.

Par MADE IN 1998.

L'endroit préféré des grands curieux : sujets de société, mode (éco)responsable, monde du numérique, voyages et culture. Ici, on parle de sujets qui m’inspirent et qui peuvent aussi inspirer ma génération (mais pas que!).

10 réponses sur « UN COUP D’OEIL SUR L’ECOSSE. »

Wow superbe article vraiment bien construit ! Je ne connais pas du tout l’Ecosse et on peut dire que j’en ai appris grâce à toi ! C’est bien d’aborder tous ces points, on en oublie souvent (genre les accents par exemple, trés bien expliqué d’ailleurs) et on fait pas mal de généralités. La on a l’impression de vivre le truc un peu plus de l’intérieur. Hyper enrichissant, bravo et merci !

Aimé par 1 personne

L’Ecosse est un pays que nous voulons absolument visiter! Malheureusement, les midges l’été nous refroidissent et c’est difficile pour nous de nous y rendre à un autre moment…

Aimé par 1 personne

Merci pour cet article très complet qui m’a appris plein de choses 🙂 Je n’y suis encore jamais allée mais ça donne envie, et je serais curieuse de découvrir ce fameux deep fried Mars 😛 Je me suis moi aussi expatriée dans un pays dont je ne connaissais rien (la Pologne), et ce sont les meilleures années de ma vie 🙂

Aimé par 1 personne

Coucou,

Merci pour cet article complet et enrichissant !
Dis donc, il y en a des choses à savoir sur l’Ecosse ! Je n’y suis jamais allée, je me suis arrêtée à Londres, mais j’aimerais beaucoup y aller ! Les paysages sont tellement beaux !

Belle journée,
Laura – Happy Lobster

Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s